Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

livres

Aller en bas

livres Empty Quelques livres

Message  Cécile le Sam 18 Mar - 19:44

Détache-moi ! se séparer pour grandir Professeur Marcel Rufo
"A la naissance, le bébé ne fait qu'un avec sa mère. c'est le temps de la fusion, indispensable, où il puise assurance et force. Cependant, il faut grandir, et pour cela, prendre de la distance, afin de gagner de nouveaux territoires d'autonomie et de liberté. Tout le développement psychomoteur de l'enfant, toute vie humaine apparaissent comme une suite d'attachements et de détachements, de conquêtes et de séparations.
Mais peut-on se séparer sans peine ? Pourquoi la séparation fait-elle naître en nous un sentiment d'abandon ? Qu'est-ce que le travail de deuil, et est-il jamais terminé ? A quoi servent les souvenirs ? Sommes -nous vraiment nostalgiques de la fusion première avec notre mère ?"

Une question d'âge Evelyne Pisier
"Les livres racontent souvent une adoption qui se passe bien. Ici, c'est le contraire. L'auteur raconte sur dix-huit ans, une adoption qui se passe très mal, où l'enfant-une petite puis une jeune fille-ne supporte pas sa situation d'enfant "illégitime", l'absence de liens sanguins.
C'est l'histoire d'une rébellion permanente, d'un enfer vécu par une mère et un père très aimants mais impuissants, et forcément maladroit dans leur amour.
Parce qu'il est écrit sans complaisance ni fioritures, ce roman surprend par sa force et son incorrection, et surtout par les vérités qu'il révèle. Tout ce qui n'est pas bon à dire, tout ce qui est tu dans la plupart des cas s'exprime dans "une question d'âge", avec humour aussi, et un aplomb teinté d'une tendresse infinie."
Cécile
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 43
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

livres Empty Re: livres

Message  Cécile le Dim 19 Mar - 17:17

Né sous X - Enquête sur l'abandon de Patricia Fagué

"Ancienne enquêtrice de Perdu de vue, Patricia Fagué a créé sa propre agence de recherches. Si elle n'est pas née sous X, sa grand-mère l'était et lorsqu'elle se lance dans la reconstitution de l'histoire de la Fondation d'Heucqueville, c'est sans concessions. Saluons d'abord le long travail d'investigation, les connections, relations patiemment identifiées et l'analyse de l'idéologie qui sous-tend et détermine le commerce des adoptés dès les années d'avant-guerre.

Il ne s'agit pas de donner une famille à un enfant mais bien de répondre à la demande de couples stériles en mal d'héritiers. La Fondation n'est pas une oeuvre de charité mais plutôt une gare de tri. Gare aux chétifs, aux souffreteux, aux enfants de prolo... la "crèche grand luxe" du boulevard Montmorency ne leur est pas destinée, elle est réservée aux bien nés - quoique malencontreusement. La Fondation les fourgue, estampillé "bonnes origines" aux "couples biens" munis de leur certificat de "bonne catholicité" et suffisamment aisés pour régler la note... salée.

Sacrée famille que ces d'Heucqueville, qui ont prospéré pendant l'occupation. Des oeuvres de Charles-Marie - le fondateur - à celles de Georges - psychiatre - s'exalent encore aujourd'hui d'écoeurants relents. Ainsi, affirme Charles-Marie : "A la famille adoptive, nous en présentons que le nouveau-né d'origine sûre, dont la mère aura subi tous les examens nécessaires et qui viendra au monde en pleine force." et d'ajouter que les non-conformes se verront remis à une famille charitable, une oeuvre ad-hoc ou à l'assistance publique. Son digne successeur ne reniera pas ces critères de sélection et créera même au sein de la Fondation "un Centre d'Etudes sur l'hérédité rendant hommage aux travaux des chercheurs allemands ... L'enseignement qu'on y prodigue traite d'hygiène raciale et de sélection eugénique". Georges finira d'ailleurs par réunir ses convictions dans un ouvrage odieusement anti-sémite destiné "aux jeunes filles de France" et dédié au Maréchal Pétain.

Mais le scandale d'Heucqueville ne se limite pas aux dérives idéologiques de ces dirigeants, il est aussi question de gros sous, de parc immobilier, de volatisation de capitaux, de déclarations successives à la Préfecture, voire d'absence totale d'agrément, semble-t-il pour les années d'avant-guerre, le tout généreusement étouffé par d'accomodants notables.

Au fil des pages, on croise d'ailleurs bien d'autres "bonnes" oeuvres, tristement connues dans la communauté des X dont certaines sévissent encore aujourd'hui. Si la très louche 'Adoption Française de Marcelle Riembault (nous vous recommandons à ce propos le site de Frédérique Immer-Loup) a fermé ses portes en 1944, l'Oeuvre de l'Adoption, Les Nids de Paris, l'Entraide des Femmes Françaises, issues des mêmes réseaux, des mêmes milieux subsistent à notre grand dam. C'est d'ailleurs l'oeuvre de l'adoption qui bénéficiera via sa filiale de Marseille - les Nids de Paris étaient en lice - de l'héritage d'Heucqueville qui, même réduit à sa portion congrue, représentera plusieurs appartements de rapport dans le XVIème arrondissement.

Où est passé l'argent ? Les X s'en fichent... Il aura probablement bénéficié à quelques bonnes âmes gavées de bonne conscience... Puissent-elle s'être étouffées avec !

Où sont passés les dossiers, soigneusement remplis par ces commerçants de chair humaine soucieux de la qualité de la marchandise ? Nous ne le saurons jamais... détruits, probablement... tout comme nous ne saurons jamais combien de nourrissons innocents ont réellement transité par le Vel d'Hiv d'Heucqueville... ni combien de mères abusées sont mortes... sans nouvelles.

L'accouchement sous X a ceci de commun avec l'holocauste qu'il annihile mères et enfants, sans traces, sans tombes, prisonniers d'un deuil impossible.

On aurait tort de penser aujourd'hui qu'Heucqueville a rejoint l'enfer des dinosaures. Ses héritiers veillent... Pétris de respectabilité et de bons sentiments, ils siégent au CNAOP, le contrôlent ou hantent ses journées de formation pour défendre, encore et toujours : l'accouchement sous X.

Merci à Patricia Fagué d'avoir, en retraçant les mauvaises actions des bonnes oeuvres, dénoncé ce que les X savent et que le grand public ignore."
Cécile
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 43
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

livres Empty livres

Message  winnie1010 le Lun 20 Mar - 10:35

.Abandon et adoption. Liens du sang, liens d’amour, Collection
« Autrement », revue Mutations, n°96,février 1988. 221p.
De nombreux articles extraversions intéressants sur la place de l’enfant
Abandonné en France et dans d’autre cultures, sur l’adoption comme
Contrat ou institution… Intervention très diverses, mais t toujours
Pleines de sensibilité sur les questionnements des adoptants et
Adoptés.

.MAURY Françoise, l’adoption internationale, Paris, L’Harmattan,
1999,330p.
Part d’une thèse en psychologie sur les enfants adoptés en France et
Aborde de nombreuses question : comment les enfants adoptés
S’intègrent-ils dans leur nouvelle société et arrivent- ils à se construire
Une identité ? Quel rapport à leur langue, leur famille et leur pays
D’origine entretiennent-ils ?

.SOUTY Georgina, DUPONT Pascal, Destins de mères, destins
D’enfants. De l’abandon aux retrouvailles
, Paris, Odile Jacob (15,rue
Soufflot-75005PARIS) - 1999.237p.
Témoignages poignants de mères de naissance et d’enfants d’adoptés.
Qu’est ce qui pousse certaines mères à rechercher l’enfant qu’elles ont
Abandonné ? Et de quels éléments dispose ce dernier lorsqu’il part lui-
Même en quête de ses origines ? Les attentes de l’enfant sont elles les
Même que celles de la mère ? Comment se passent les retrouvailles
Pour la première fois, des enfants « nés sous x », aujourd’hui majeure
Mais aussi des mères et des pères, témoignent. Récits, lettres, entretiens,
Autant de témoignages bouleversants sur le rôle essentiel que joue la
Mémoire dans notre vie. Georgina Souty est notamment coordinatrice
Du Mouvement national pour le droit aux origines des enfants abandonnés.
Elle est l’auteur de Pour l’amour d’un père. Pascal Dupont, »né sous x », a
Été adopté quand il avait 4 mois. Il est scénariste.

.SZEJEER Myriam (ouvrage collectif), le bébé face à l’abandon,
Paris, collection « La cause des bébés », Albin Michèle 2000.

.L’ADOPTION - Guide pratique, Edmond BRUNAUD.- Paris : Sofiac
(BP 145 - 76410 Saint Aubin lès elbeuf), 1991. -463p.
Qu’est-ce que l’adoption plénière ? L’adoption simple ? Qu’entend-on par
Accouchement sous x ? Quelles démarches faut-il accomplir pour une
Adoption dans un pays étranger ? Cet ouvrage, très complet, traite dans
Le détail des différentes procédures d’adoption, leurs conditions et leurs
Effets. L’auteur, greffier en chef, actuellement rédacteur à la Direction des
Affaires Civiles et du Sceau du Ministère de la justice, présente l’ensemble
Des éléments nécessaires à une bonne connaissance juridique de l’adoption
En France. On trouve en effets les texte législatifs en vigueur, des modèles
D’actes……, ainsi que des donnés statistiques sur le sujet.

.Brigitte Trillât, abandon , collections Mutation, aux éditions
Autrement.

.Marie Paule Poilpot, Anne Cardier, Simone Chalon et Albert Ciccone,
Naissance et secret : le droit à ses origines, collection Fondation pour l’enfance, aux édition Erès.
winnie1010
winnie1010
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 1975
Age : 47
Date d'inscription : 18/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

livres Empty Re: livres

Message  Cécile le Lun 17 Avr - 23:13

.Nathalie Loutre de Pasquier, Le devenir d’enfants abandonné, aux
Éditions PUF.

.Annette Blain, Née de père et de mère inconnus ou le droit aus
Origines pour les abandonnés
, aux éditions L’harmattan.

.Maurice Berger, L’enfant et la souffrance de la séparation,
Collection Enfances, aux éditions Dumod.

.Bernard Durey, Soigner l’abandon corps et ame, aux éditions Théétète.

.Jean Daniel Remond, Une mère silencieuse, collection Biographie, aux
Éditions le Seuil.

.L’enfant abandonné, Numéro spécial de la revue Histoire, économie et
Société, 3ème trimestre 1997.

.Viviane Esders, Nos mères, portraits de 72 femmes par leurs filles,
Aux éditions La Martinière.

.Pierre Verdier et M.Duboc, Face au secret de ses origines : l’enfant Abandonné, collection Action sociale, aux éditions Dunod.

.Jacques Guillin, De l’oubli à la mémoire : un autre regard sur l’abandon, aux éditions Stock.

.Sophie Marino Poulos, De l’une à l’autre : de la grossesse à l’abandon, aux éditions Hommes et perspectives.

.Lueurs originelles par Caroline Fortin recueil de témoignages,
Les quelques témoignages qui suivent vous entraîneront dans le bonheur
Ou la tristesse, du rire aux larmes, de la vérité au mensonges, de l’ombre
À la lumière.
Diverses personnes vous livrent leurs histoire, de la naissance à aujourd’hui, de leurs démarches de retrouvailles, de leurs succés ou de leurs échec. Un merci
Spécial à tous ceux et celles qui ont bien voulu se livrer au grand jour et qui ont permis la production de ce recueil.

_________________
Cécile, adoptée...et maman livres Love- de study Léa, livres Icon_smu Nathan, queen Alice, flower Juliette et livres Bebe2 Marie
Cécile
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 43
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

livres Empty Re: livres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser