mais qui suis je?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mais qui suis je?

Message  Raphy le Dim 18 Juin - 22:52

Bonsoir,
voilà bien longtemps que ma tête travaille. Ecrire en parler? A quoi bon? J'hésite j'hésite mais c'est ce soir, sous un air de tracy chapman que je me lance.Je m'appelle raphaëlle. J'ai bientôt 20 ans..le 15 juillet. Il y a 20 ans est née une petite fille dans une famille très pauvre, trop pauvre.Une famille de six enfants...une de plus...me voilà. Je suis le numéro7...un chiffre que toute ma vie je detesterais....Mon "père" partie pour trouver un travail a laissé ma "mère" durant sa grossesse. Elle choisit alors de m'offrir la vie, de me donner à ces gens riches qui feront d'elle une enfant heureuse. A 21 jours je me trouvais en france suite à une séparation très douloureuse. Sont passés les jours de l'enfance où après avoir bléssé ma mère du haut de mes quatre ans en disant "tu n'es pas ma mère" j'ai censuré les mots d'adoption, adopté, venu d'ailleurs...et tout mot ayant ce rapport. Et voilà qu'est arrivé l'adolescence...terrible periode de ma vie qui m'a fait sombrer vers les profondeurs...J'ai beaucoup souffert, je me suis fais beaucoup de mal, j'ai fait sans doute aux autres beaucoup de mal aussi. Et je me relève tout doucement. Le temps leur paraît tellement long pourtant à eux. 20 ans que je refoule ces choses, que je ne sais en parler,que je me culpabilise de vivre...
Ma soeur est enceinte depuis Noël. Quel joie mais quel choc aussi. Son ventre grossit,le bébé bouge,il y a une vie. Cette vie qui a une relation avec sa mère. Celle que j'ai eu avec la mienne durant 9mois et 21 jours.
Voilà que cette grossesse me perturbe davantage dans ma vie et ma quête d'identité.Mais qui suis je? Beaucoup me disent "mais tu es toi!" mais comment être sois quand on ne ressemble à personne? Ma mère s'empresse de me dire qu'il me faut retourner chercher mes racines. Mais j'ai peur... je crève de peur!!!!!!!! Lorsque je suis dans le métro et que je vois une personne de ma race (sri lankaise) je n'ose même pas la regarder en face!je me dis même dans ma tête qu'ils sont moches... Comment pourrais je alors tenir la coup devant un peuple entier?
Mais pourtant j'ai mal je souffre, je ne sais plus avancer j'ai peur de retomber et de cette fois ne pas me relever. Je ne sais pas qui je suis j'ai tellement de colère en moi.
Pourquoi moi? pourquoi m'avoir choisit? Pourquoi dois je toujours être à la hauteur pour meriter de vivre? Pourquoi cette douleur constante?
Pourquoi ce sentiment? cette colère sur mes parents..ces riches qui s'accaparent un enfant en le prenant pour le leur!? mais m'a t on demandé quelque chose? Je souffre..j'ai mal..
J'ai tellement l'impression d'être cruelle en disant tout cela. Mais je ne sais plus où j'en suis je ne sais pas où je vais...et je meurs de peur de découvrir d'où je viens....

Raphy[i]
avatar
Raphy
Débutant(e)

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 31
Localisation : nord
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Cécile le Lun 19 Juin - 0:53

Bonjour Raphy

C'est à toi que tu poses ces questions et il y a des réponses que tu as certainement en toi depuis longtemps.

Pourquoi cette douleur demandes tu. Parce que tu portes en toi un vieux bébé qui pleure. Qui pleure de son abandon. Qui pleure sa mère, la première.
Il faut que tu saches que c'est normal. Il faut que tu te donnes le droit de souffrir de ça d'abord.
Reconnaître cette blessure. Que parfois les autres n'admettent pas, puisque tu as été adoptée. L'adoption ne répare pas l'abandon.

Tu as le droit d'avoir tous ces sentiments, cette douleur d'abord, et cette colère, cette peur aussi.
Tu n'es pas la seule à vivre cela. Je te le dis, car je ne sais pas si tu le sais. Moi, à ton âge, je l'ignorais.

Tu mérites de vivre. Tu es à la hauteur, comme tu dis. Ce n'est pas parce que tu souffres, que tu n'es pas quelqu'un de bien.

Donne-toi du temps pour accueillir ça. Les recherches s'avèrent parfois indispensables, et qd ce sera le cas tu le sentiras. Peut être qu'alors tu auras besoin d'être accompagnée, par un psychothérapeute par exemple.

Ecrire, ou parler...cela fait du bien. Parce qu'on se sent moins seul à vivre ça.

Je te donnes l'accès à "notre parcours"...

_________________
Cécile, adoptée...et maman de study Léa, Nathan, queen Alice, flower Juliette et Marie
avatar
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 41
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  patou le Mer 21 Juin - 10:49

Bonjour Raphy
J'ai une fille de 19 ans , que j'ai adoptée au Bresil
Je pense qui se trouve dans la meme situation que toi
je fais de mon mieux pour l'aider , car je l'aime plus que tout
a partir de 15 ans , dur dur , echec scolaire , mauvaise frequentation , conflit avec moi
depuis l'orage se calme , mais j'ai la capacité de ressentir trés bien ce qu elle ressends ,son mal être , je me met a sa place , pour pouvoir comprendre , nous lui avons donner tous notre amour a elle et son frére ,
elle a fait des recherches sur internet , a trouvée le non de la rue ou habite sa mére bio ,je serai avec elle pour ses démaches si elle le souhaite , même si c'est tr"s dur pour moi , mais là encore l'AMOUR passe avant tout , As-tu envie de faire toi aussi ses démarches
je suis sur que tes parents adoptifs t'aideront aussi si tu as besoin
d'eux....
Si tu as besoin de parler , je suis la
Allez courage !
flower flower flower flower flower

patou
Débutant(e)

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 14/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  patou le Mer 21 Juin - 11:03

Raphaelle
Cette douleur que tu décharges sur tes parents , comme tus dis ses riches qu ils veulent un enfant . Et bien c'est normal que tu te décharges sur eux . moi j'ai pris beaucoup , aussi , mais j'ai compris le pourquoi , c'est vraiment inconscient , tu t'attaques a eux , mais en fait c'est elle que tu vises , ta mére bio .....
et tu n'as pas d'autre solution
pouquoi dis tu que les personnes de la même origine que toi son moche ?
Tu dois être fier des tes origines , ce sont tes racines , j'avai envoyée un dossier pour l inde , qui n'a pas abouti , je trouve les filles vraiment trés belle !!!!!
PATOU
flower flower flower flower flower flower flower

patou
Débutant(e)

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 14/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Cécile le Mer 21 Juin - 11:59

Je rebondis sur ce que tu dis patou.
Il semble que chez beaucoup d'adoptés, il y ait comme un conflit de loyauté entre la mère de naissance et les parents.
Comme si c'était impossible de concilier les deux.
L'adopté, au milieu, vit ce conflit...il y a comme une affaire de vase communiquant.
Pour lui, soit la mère de naissance est la "mauvaise"; celle qui a abandonné, forcément. Il le ressent comme une trahison. Soit les parents sont mauvais (en particulier la maman), ils ont volé l'enfant d'une certaine façon. L'adopté ressent qu'il a été arraché à sa mère de naissance. (A moins qu'en effet, la maman ne serve de défouloir..et permettre de reporter la colère d'origine sur la maman qui est là, elle..).

En psychothérapie, cela porte un nom ; le clivage (partage en deux), par lequel un enfant assigne toutes les "bonnes" qualités à un couple de parents, et toutes les "mauvaises" qualités à l'autre.

Personnellement je le vis moi même...pas tout à fait de façon consciente et voulue..je veux dire que ça m'échappe, j'essaie d'en sortir..mais ce n'est pas simple.
Rationnellement, je sais que tout n'est pas noir ou blanc, la vie ne se limite pas au bon d'un côté au mauvais de l'autre..tout est nuances. Intellectuellement, je le sais.
Mais ça n'empêche que je ressens la colère contre mes parents et non contre ma mère de naissance. C'est à eux que j'en veux d'une certaine façon de "ne pas avoir été assez bons"..pour reprendre l'expression de Winnicot (un pedopsy connu)...pas à elle...

Sur le forum, il y a des adoptés pour lesquel c'est l'inverse..je ne parlerai pas à leur place Wink

Je crois aussi qu'en fait cette colère (pour les uns ou les autres) masque un grand chagrin...celui de l'abandon. Une tristesse indiscible qu'il est très difficile de se laisser aller à ressentir..

J'ajoute, que tous ces sentiments sont normaux. Il ne faut pas en avoir honte. Culpabiliser (je sais c'est plus facile à dire qu'à faire ).
Peut être qu'il faut seulement "débroussailler" pour pouvoir se rencontrer soi-même; rencontrer ce qu'on ressent vraiment, tout au fond de nous. Ce qui est très difficile à faire.

En revanche, être fier de ses origines..bah, je crois qu'on n'a pas à être ni fier, ni honteux...pour la bonne raison qu'on n'y est pour rien Wink

_________________
Cécile, adoptée...et maman de study Léa, Nathan, queen Alice, flower Juliette et Marie
avatar
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 41
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Raphy le Sam 24 Juin - 13:29

J'ai appris que vivre était un combat. Je ne sais pas vraiment le pourquoi de tant de haine dans mon coeur. Je suis comme dirait ma maman très ambivalente. D'un coté je l'aime de tout mon coeur et de l'autre je la deteste. C'est très fatiguant pour elle comme pour moi, de devoir vivre ces sentiments. Je n'aime pas les personnes qui se rattachent à mes origines mais je ne sais pas vraiment pourquoi. Je m'efforce avec le temps de regarder ces personnes avec un regard différent mais cela est très douloureux je l'avoue. Devant le miroir, lorsque je me regarde je le dis souvent "mais qui es tu?". Ma mère me dit "mais tu es toi" et je lui réponds toujours "mais c'est qui moi?".. Je suis ambivalente.oui vaiment. Avez vous dejà resenti cela? D'un coté j'ai envie de retourner sur le lieu de ma naissance mais de l'autre je ne le souhaite pas. Je me demande parfois si je suis vraiment normale. Cela me fait beaucoup de bien de vous ecrire car je n'ai pas la possibilité d'être comprise par mon entourage qui sature à la longue de mon mal être constant. J'ai sombré dans une grosse dépression durant l'adolescence il y a de ca 3 ans. J'aurais pu y perdre la vie car de toute facon dans ma tete je me disais que je ne méritais pas la vie. Mais après plusieurs tentatives je suis encore présente là, ici, en france. A present j'ai peur d'avancer car j'avance vers un réél inconnu. Les amis ont des petits copains et les relations deviennent serieuses. Les miennes echouent tout le temps. d'autres amis un peu plus agés tout de meme parlent de mariage et d'enfant. Mais je n'arrive pas à me projetté. Je suis là tout simplement et une barrière me bloque pour avancer dans la vie...j'ai mal..
avatar
Raphy
Débutant(e)

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 31
Localisation : nord
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Cécile le Dim 25 Juin - 12:33

Oui, c'est normal cette apréhension. L'envie, en même temps la peur...qu'est-ce qui nous attend ? Est-ce qu'elle va nous jeter ? Qui est-elle ? ça suffit pour être flippant.
Tu es jeune, donne toi du temps. A un moment donné, ça s'impose à nous comme une évidence, mais il faut parfois un peu de temps pour se sentir prête.

L'amour/haine pour ta mère, je pense aussi que c'est normal. C'est ta mère; tu l'aimes, elle est là...en même temps tu la détestes d'être là à la place d'une autre....

Moi aussi, je ressens ce truc tout au fond de moi (que tu appelles barrière) et qui régulièrement m'empêche d'avancer. Qui m'a fait plonger plusieurs fois.
Comme si finalement tout ne servait à rien..tout était vain...une sensation de vide. De vacuité.
Je pense que c'est l'abandon qui fait ça. L'abandon et la sensation de perte qui va avec.

Je ne sais pas si on guérit de ça...je suppose que oui. En tous cas, on peut le travailler. Mais je ne suis pas sûre qu'on y arrive seule.
Si à un moment donné tu en as ras le bol de sans arrêt replonger, d'être constament tirée vers le bas, que ça te rattrappe toujours, quoique tu fasses, je pense qu'il faut envisager l'aide d'un thérapeute.
Dans un bouquin, que je te conseille fortement (la blessure primitive de Nancy Newton Verrier), l'auteur dit que l'adopté doit travailler sa souffrance. C'est à lui de le faire, cette démarche lui appartient. Je suis d'accord avec ça.
Moi, j'ai 30 ans, et malgré ce que par ailleurs j'ai pû construire; j'ai perdu beaucoup de temps...

Tu mérites de vivre. Tu n'es pas responsable de ton abandon. Tu n'es pas moins bien que les autres..sois en persuadée.

_________________
Cécile, adoptée...et maman de study Léa, Nathan, queen Alice, flower Juliette et Marie
avatar
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 41
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  KC20 le Dim 25 Juin - 18:33

Je suis d'accord avec Cécile, laisse toi le temps et tu verras il y aura un moment dans ta vie ou tu serras prête pour le grand saut, tu auras cette curiosité de savoir d'ou tu viens. Tu es jeune, tu dois te reconstruire, tu as vecu des moments difficiles et tu as besoin de répit, j'avais 30 ans quand j'ai décidé de faire mes recherches avant j'étais comme toi, j'avais peur de l'inconnu, je voulais mais j'avais quelques chose qui me retenait, et un jour le grand saut.................
il faudra être solide quand le moment sera venu et peut être que tu aura des réponses à tes questions.
Je te souhaite bonne chance, prend soin de toi, la vie est belle, tu rencontreras quelqu'un quand tu ne l'attendras pas.
avatar
KC20
Moulin à paroles
Moulin à paroles

Féminin
Nombre de messages : 338
Age : 47
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 10/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  lorlan le Lun 26 Juin - 0:32

Bienvenue Raphy.
Ce que tu nous dit de toi m'envahit. Je pense que dans une autre mesure, tu exprimes ici ce que ressens mon fils de bientot treize ans et qui le pousse depuis tant d'années à jouer à la haine et à la guerre contre lui meme, contre nous, contre le monde entier.
Je ne sais que te répondre. J'ai besoin de te relire encore et encore et d'y réfléchir.
Merci de ton témoignage, il fait "avancer mon débat intérieur".

lorlan
Jacasse
Jacasse

Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 51
Localisation : 16
Date d'inscription : 03/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Raphy le Ven 30 Juin - 20:32

bonjour,

encore une journée qui s'achève avec pour la veille une soirée difficile. maman rentre et dit entre deux portes "oh j'ai rencontré des gens du sri lanka; une association; j'ai des numéros de tel, des mails!" . Je ne réponds rien. Le sujet est délicat. Il faut me prendre avec des pincettes et ne pas me claquer les choses entre deux portes. Biensur elle fait ca pour mon bien mais bientot elle viendra me reprocher de n'être qu'une egoïste qui use toute la famille en allant mal depuis trop longtemps.
J'ai l'impression d'être une folle à lier... Je lui hurle dessus la traite par derrière me fais du mal dans ma chambre. Je me claque la tête contre le mur, je me blesse...et les seules paroles que j'ai su prononcer étaient que je n'aurais jamais du exister. Biensur des psy j'en ai vu. Des tas et des tas. Il y a 4 ans j'ai essayé de me suicider, et ou suis je? Ici. J'ai sombré un peu dans n'importe quoi. Et maintenant 4 ans après jsuis encore là. J'ai envie de crever. Je suis dure et je le sais. Ma famille me dit que je l'use à force de mal aller. le soir je ne peux m'empecher d'aller pomper les dernieres force de ma mere. me serrer contre elle; ne jamais la lacher; qu'elle ne me laisse pas tomber.je l'aime à en mourir mais je la haie aussi. Et je l'use encore et toujours. je bousille leur famille et ils m'en veulent. Une egoïste, une gamine. tu ne penses qu'à toi à toi à toi ne cessent-ils de me dire.
En dehors de la famille, j'aborde le masque du sourire et de la fille follement delurée. Oh mais s'ils savaient eux tous à quel point j'en crève de cette vie.
bientot 20ans de vie..quelques etoiles de bonheur...quelques milliers de soirées assombries...
une douleur im-pansable...mais pourquoi je reste en vie?
La date approche je ne veux pas fêter cet anniversaire...c'est un jour maudit car il m'a mit en vie..........
avatar
Raphy
Débutant(e)

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 31
Localisation : nord
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Elise le Ven 30 Juin - 21:11

Bonjour Raphy,

je découvre ton message et je suis très émue en te lisant. Quoi te dire ? J'ose espérer que peu à peu tes douleurs vont s'atténuer, pour tes proches bien sur, mais surtout pour toi...

Je comprends ce que tu veux dire lorsque tu parles d'ambivalence. A ma moindre mesure, je suis aussi comme ça. Des sentiments très opposés qui perdurent ensemble. Cyclique aussi...

Tu traverses une très grave crise et j'entends bien ta souffrance. Je pense malheureusement que tout ça va prendre du temps pour que tout s'apaise enfin. Tu es très jeune. Le temps guérit pas mal de choses...

Je n'ai pas été adoptée. Je ne saurais pas me mettre à ta place ni à celle d'autres personnes ici... Alors ce que je te dirais ne serait pas du vécu...

J'espère que tu trouveras ici un moyen de déverser tes tourments et que cela pourra te soulager un peu. Les échanges ici sont très intenses et tu trouveras toujours une écoute.

Je t'embrasse

Elise
avatar
Elise
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 1070
Age : 43
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  winnie1010 le Ven 30 Juin - 21:19

j'ai beaucoup hésitée avant de poster un petit message, mais
je vait te dire les font de mes penssée par à rapport à ton histoire, cela n'engage que ce que je resent en te lisant.
je croit que tu es très en collère envers cette femme qui ta mie au monde pui confier à l'adoption, je pensse que tu as besoin de retrouver tes origines, de mettre un visage sur cette femme de lui dire combien tu souffres, il faut que tu fasse la paie avec ton histoire pour pouvoir trouver un équilibre intérieure.
avatar
winnie1010
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 1975
Age : 45
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Julienzo le Ven 30 Juin - 21:41

Moi aussi je découvre ton post et je ne sais quoi te dire...
J'entends bien ta douleur moi aussi et ne sais quoi te conseiller.
Je voulais juste te dire que tu trouveras toujours de l'écoute ici.
Je pense moi aussi que ta douleur serait appaisée si tu essayais de retrouver tes origines.
Tu as aussi besoin d'être aidée, d'être comprise et donc je ne peux que te conseiller de te faire suivre par un thérapeute.
Le tout est de franchir le pas et je pense que chaque souffrance telle qu'elle soit s'appaise déjà un peu lorsqu'on en parle.

Bon courage
avatar
Julienzo
Loquace
Loquace

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 41
Localisation : Cambrai
Date d'inscription : 29/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Cécile le Ven 30 Juin - 22:24

Je voudrais que tu saches que tu n'es pas la seule. Tu n'es pas folle.

Moi aussi je pense régulièrement que je n'aurai pas dû naître. Pas forcément que j'ai envie de mourir, non...mais que j'aurai préférée ne pas être née.

Je viens également de fêter mon anniversaire..et ça a été difficile..

Je crois qu'il faut que tu te donnes le droit de souffrir. Tu as souffert de l'abandon...et derrière la colère, contre tes parents, ou ta mère de naissance, contre toi, contre le monde entier...c'est souvent le chagrin qui est là.
Il faut se donner le droit de le ressentir. Se laisser aller; même si ce n'est pas facile. Essaie de te détendre et de pleurer, tout simplement. Tu as le droit d'être triste.
En toi, il y a un vieux bébé abandonné. Qui a besoin d'être consolé et bercé.
Tu n'es pas égoiste, et ta mère fait ce qu'elle peut. C'est dur pour ceux qui sont prêts de nous, et impuissants.

Je rejoins l'avis des filles, et de winnie en particulier. Sauf que je pense que c'est du chagrin que tu as au fond de toi. Et que c'est avec lui qu'il faut te réconcilier.
Retrouver ta mère de naissance peut t'aider. Mais c'est à double tranchant..selon son attitude envers toi, son empathie, sa capacité à entendre et admettre ce que tu as à lui dire, cela peut être une aide précieuse, comme cela peut t'enfoncer.

Tu n'as pas besoin de faire croire que tout va bien. Même si bien des personnes y sont hostiles, car ça les met mal à l'aise.
Il y a dans ce ressenti-là, une vraie solitude. Mon psy ne cesse de me le répéter.
La souffrance s'apaise, qd on en parle comme dit julienzo..et qd elle est reconnue.

Sache que si tu as besoin de parler, je suis là. Tout ce que tu décris, je l'ai ressenti aussi. Tu n'es pas seule.

_________________
Cécile, adoptée...et maman de study Léa, Nathan, queen Alice, flower Juliette et Marie
avatar
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 41
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

mais qui suis?

Message  michaux le Ven 30 Juin - 23:27

Comme tout le monde je me pose la question que répondre? Enfin, je peux peut être de dire comment ça c'est passer pour moi.. En même temps je me demande si cela pourai vraiment t'aider car ce n'est peut être pas trop encourageant.
Que dire... je ne veux pas passer pour la personne qui "moi je moi je".
J'hésite, j'hésite... te dire que j'ai appris que ma mère biologique s'est suicidé avec mon frère alors que j'avais que 4 mois, que mon père a été "dépasseré par les événements et qu'il s'est mis en "concubinnage" avec une "garce" qui me prenais pour un cendriller, et qu'ensuite ils nous a abandonnées ( ma soeur +2ans et moi), et que ma famille adpotive et ma soeur avont été une "famille" pendant 2ans et encore je ne voyais mon père que le WE! ma mère était sévère trés sévère trop même puis on a déménagé sur paris et la cela a été du lavage de cerveau de l apart de mon père et ma mère contre l'autre...Aujord'hui je vis avec mon père ma belle mère mon demi frère et ma soeur... MA mèr ene me parle plus ...pk? aller lui demander... maintenat elle a une nouvelle famille elle est même grand mère.. Cette année j'ai donc apris que ma mère c'était suicidée, et ma mère ne me parle plus même pour mes 20ans elle ne m'a pas appelé de toute façon je commence à être habitué sa fé déja la 3ème fois.. enfin bref je sens que je suis abandonnée pour la seconde fois... et je pense que si je n'avais pas eu près de moi mon père ma belle mère ma soeur et mon chéri....je ne sais pas comment cela aurais finit. Tout pour dire que les gens qui t'aime même si il ne te le montre pas seront tjrs la pour toi comme je ne l'aurais jamais cru...mon père l'a super bien pris et m'a même soutenu il nous a emenés sur la tombe de ma mère..Donc je te conseil si tu es prete bien sur de chercher, car même si tu apprend des choses téribles tu sais d'ou tu viens pourquoi et tu comprend certaines choses.qui te permetront peut être de retrouver. je suis la si tu veux.
avatar
michaux
Loquace
Loquace

Féminin
Nombre de messages : 68
Age : 31
Localisation : st ouen (93) mais normande de naissance!!!
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Raphy le Lun 3 Juil - 20:34

Ma mère dit que je les use, que je suis une personne incroyablement egoiste. La colère monte et j'ai une envie horrible de lui faire du mal mais c'est contre moi que je m'attaque. Je retourne la violence incroyable sur moi (dès que le sujet est abordé...quoique parfois lorsque je suis horriblement seule sans comprendre ce que je fou sur la terre)
la copine de mon frère est originaire de l'ile de la reunion elle a pas été adoptée. Ma mere me fait quelques reflexion de genre: "bah elle elle aime bien l'inde donc je vais lui faire un cadeau d'aller voir le spectacle de barhi''
j'ai l'impression de plus en plus grande d'etre un monstre horrible qui détruit le monde. Je deteste d'etre en vie. Je voudrais ne pas exister et mourir.
je ne sais leur exprimer mes souffrances
Tous me disent de repartir au sri lanka... et si ca ne se passait pas bien..je suis tellement impulsive..j'ai peur de mes réactions, de m'attaquer à ma vie arrivée là bas..j'ai peur..jene me supporte plus.. j'ai tellement mal..
avatar
Raphy
Débutant(e)

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 31
Localisation : nord
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Cécile le Lun 3 Juil - 22:06

Tu lui dis à ta mère que tu as mal ?

Tu devrais envisager de te faire aider. Car ce que tu décris montre que tu es submergée par tout ça.
Et à part te dire et te redire que tu n'es pas un monstre, tu n'es pas égoïste, que ta souffrance est normale et légitime.
Il faut que tu parles à quelqu'un de réel, pas seulement sur un forum.

Peut être que d'aller là-bas t'apaisera, mais pour l'instant, il semble que tu ais besoin d'un soutien immédiat.
Essaie de parler avec quelqu'un qui est dans ta vie...de ta famille, ou un ami. Laisse-toi aider.

_________________
Cécile, adoptée...et maman de study Léa, Nathan, queen Alice, flower Juliette et Marie
avatar
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 41
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Samy le Ven 4 Jan - 13:48

Non tu n'est pas seul Raphy
je suis là aussi si tu as besoin, moi même je me suis longtp
posé des questions.
G eu souvent envi d'en finir avec cette vie que je trouvé bien moche
et puis un jour j'ai décidé de faire des recherches, l'année dernière pour être plus précise et meme si à ce jour je ne cesse d'y penser et me demandé d'où je viens
pourquoi l'on m'a abandonné je me sens mieux
c bizarre , mais meme si les recherches non pas encore abouti le fai que j'ai entamé les demarches m'ont un peu apaisé

je ne sais pourtan pa encore si je decouvrirai quelques chose et si je retourverai mes racines mais j'ai l'espoir

et tant qu'il y a de l'espoir tout est possible
il suffit d'y croire juste un peu
je te fais de gros bisous
avatar
Samy
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 4194
Age : 31
Localisation : PICARDIE, FRANCE
Date d'inscription : 10/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voilà la vraie douleur...

Message  LKR le Dim 29 Juin - 10:09

... qui sommes-nous en fin de compte?
Dans la douleur que l'abandon a créée, en plus de nous enlever nos origines (quelles soient étrangères ou pas), elle nous a enlevé le plus important pour nous construire; notre identité originelle.
Je crois que l'on peut retourner la question dans tous les sens... c'est comme courir après qq choses qui n'existe pas/plus.
J'ai lu avec attention tous ces commetaires, articles sur ce débat et je me retrouve... entre vous, adoptives devenus mamans et mamans adoptives et adoptives...
c'est qq choses qui déchire le coeur parce que vous êtes toutes là a tendre la main et votre coeur... mais le néant qui habite cette jeune fille ne trouvera peut-être de réponse que dans son propre cheminenemnt... qui peut malheureusement prendre toute son existence.
Oui... nous pleurons ce BB qui est en nous et qui n'a aps compris pourquoi lui et surtout pourquoi cette douleur... oui, nous avons envie de rejetter notre colère contre cette Abstente mais comme elle n'est pas là, ce sont nos parents adoptifs qui en prennent plein la tronche, oui... nous pouvons passer pour d'éternels insatisfaits alors que ce n'est pas cela qui nous désespère... je crois que c'est aussi la peur de lâcher cette souffrance qui nous a habitée toute notre vie et qui fait partie de nous.
Nous réveiller un beau matin, amputée d'elle comme si a nouveau nous étions amputé de ce que nous avons vécu; l'aba,don.
Ce n'est se complaindre dans une situation c'est simplmement peur de survivre avec et sans.
Oui... nous avons peur de devoir choisir entre un souvenir ancrée en nous et la réalité; celle qui nous a menée à l'adoption et a cette rencontre, cette greffe du coeur avec nos parents actuels.
Combien de fois n'ai je point eu envie d'en crever là... pour ne plus a connaitre ce "j" ne sais quoi" qui n'a pas de mot?
On dit qu'avoir un enfant peut nous réconcilier avec la vie... oui... et non... parce que la naissance d'un efnat nous ramène forcément à la nôtre.
Ma grossesse je l'ai très bien vécue... sans questionement... réel au niveau de mon abandon.
Je ne me suis rien promise... je crois que je ne réalisais pas vraiment ou alors j'ai encore réussi à bien faire semblant.
Parce que c'est cela qui est terrible... nous n'arivons plus a être nous... on se forge (comme tout le monde et pour diverses raisons) une carapace et c'est difficile de sortir de ce mécanisme.
C'est ma mère qui a pêté un plomb.. oserais-je dire... elle avait mal quand j'avais mal, elle ressentait des symptômes que j'avis, bref... cette grossesse si je l'ai vécue très bien avec moi-même, cela a été le contraire avec ma mère.
Elle voulait alle aux échographies;.. a la place du père, etc.
ET moi... j'étais pertubée... je voulais comme je ne voumais pas. Je voulais bien pour lui "offrir" ce qu'elle n'avait pas vécue mais je ne voulais pas parce que j'estimais que c'était la place du papa.
Et c'est de cela et de tout le reste que je suis fâchée, en colère contre elle... me laisser toujours dans cet état d'abandonnée et elle de sauveuse et de ma dette.
Quand la puce est née... nous avions peur le père et moi de prévenir mes parents... nous voulions le leur dire mais pas qu'ils viennent. Envie d'être nous trois... ce qui me semble légitime.
Alors nous avons fait ce qui nous semblait le mieux... nous avon attendu qq heures avant de leur annoncé et nous avons eu bien raison... j'accouchais le vendredi et à partir du samedi jusqu'au vendredi d'après (césarienne) je n'ai pas eu un moment à nous, à moi, à trois.
Je pleurais le soir de fatigue et non pas de la douleur que la césarienne peut laisser surtout que ma dose de morphine avait coulée sur le sol et je n'en ai point eu d'autre.
Je suppliais mon père (que j'adore et que je continue d'aimer) d'arrêter de faire venir les gens (il est fort connu dans notre province), je suppliais ma mère de me laisser un peu en paix au lieu de continuer à me poser des questions.
Après... je n'ai plus eu jamais la paix... surtout de ma mère qui au début me disait " tu te rapelles quand tu es arrivée, tu te souviens de ci, etc." j'aurais tellement voulu qu'elle me dise "regarde comme elle bouge bien ses doigts, regarde ce qu'ils font déjà si petits" qu'elle découvre avec moi ce BB qui était sa petite-fille.
Quand elle a eut deux ans, j'ai cru que le cauchemard allait s'arrêter... l'âge auquel j'étais arrivée allait amener une autre vision des choses pour ma mère.
Non ce ne fut pas le cas parce que là... ce fut les comparaisons qui ont commencées...
Alors oui je hais ma mère... depuis qq anées.
De ne pas m'avoir élévée dans l'optique de me rendre indépendante.
Avant elle me disait toujours "tu me déteste" et je ne savais pas si c'était vraiment cela que je ressntais ou si j'étais qq chose de fugitif qui allait passer... je détestais très fort (et cela j'en étais certaine) l'Abstente... mais ma mère, je ne savais pas.
En fait, malgré toute l'emprise qu'elle (avait) a sur moi... c'est comme si on vous demandait "tu aimes ton père ou ta mère... tu ne eux qu'en aimer un"...
Aujourd'hui à 39 ans , je le lui ai dit il y a trois mois, calmement (chez moi tant que je crie çà va, on appelle çà des geulantes... çà passe mais une foi que je dis les choses calmement, c'est très mauvais signe) "oui je te déteste;.. pour m'avoir frappée, pour m'avoir menti, pour m'avoir rabaissée et surtout pour t'être défoulée sur moi au lieu d'aller voir qq1 qui t'aurait peut-être aidée à faire le deuil de ta douleur"
Parce que pour ma mère c'est moi qui ait un problème.... alors dès mon arrivée, j'ai gravis tous les échelons de lapsychologie en passant par qq stages en hopitaux pour arriver au sommet; la psychiatrie.
Je suis occupée à reprendre une thérapie et même là, elle veut savoir... savoir quoi?
Pendant des années, ils voulaient que je lise mon dossier du HOLT et maintenant que je le demande comme par hasard, ma mère ne le retrouve plus "puisque de toute façon cela ne t'as jamais interessée".
J'ai découvert il y a une semiane... que lors de l'enquête sociale (indépendante de l'organisme de l'adoption) qui avait été ordonnée par le juge de l'arrondissement dans lequel nous vivons, avait été défavorable... (cela je le savais depuis très tôt puisuque nous passions souvent devant la maison de l'assistante sociale et ma mère me disait toujours "tu vois c'est là qu'elle habite la vilaine madame qui ne voulaitt pas que tu viennes chez nous") MAIS ce que j'ignorais c'est que ma mère était SEULE ce jour-là!
Donc l'enquête sociale défavorable était POUR ma mère!!!!!!
( Je ne comprenais pas c'est pourquoi ma cousine éloignée et par allianc et d'un a plus âgée que moi, adoptée aussi, pour ses parents il n'y en avait pas eue.).
Le choc... et maintenant les pièces commencent tout doucement à se mettre en place... et je ne sais pas comment nous allons survivre à cela.
Parce que je suis décidée a aller jusqu'au bout.
Ma mère a très vite compris ...(puisque c'est encore sur son iniative qu'elle m'a conseillée de consulter cette fois... et j'avoue qu'elle avait raison, je perdais pieds parce qu'entre temps, depuis 2006, je suis reconnue comme fibromyalgique et cela vous bousille votre vie et celle de votre entourage dont ma fille... vous devez aussi apprendre à fairele deuil d'une vie de qq1 qui à 39 ans et qui se retrouve dans la peau de qq1 qui en 70 ans au niveau potentiel énergétique et les douleurs à géerr au quotidien plus les étas de sleenp... c'est un peu comme la SP mais il n'y apas dé dégénérécence des nerfs... mais la fin peut-être la même; chaise roulante);;; que cette fois ci était la gutte qui va faire déborder le vase.
Elle m'a même dite" tu devrais rrêter cela te fait plusouffrir qu'autre choses".. bien sûr que je ouffre d'apprendre que ma mère m'ait menti, bien sur que je souffre de m'avoir manipulée durant 37 ans et bien sur que je souffre de TOUT et de ce RIEN...

Alors oui... nous avons perdu une identité qui n'a pas parfois pas eu le temps de se construire (on dit que les bases de la personnalités se construise entre 0 et 2 ans) et oui... aujourd'hui, dans une société en plus qui devient une vaste fourmillière où nous avons tendance à n'être plus que des numéro, on a encore plus besin de savoir qui on est... et que l'on soit adoptants, adoptifs ou pas.
avatar
LKR
Pie
Pie

Féminin
Nombre de messages : 162
Age : 48
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://leesanscooper.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Espoir65 le Dim 29 Juin - 21:43

en lisant ton temoignage je me dis que de gachis de la part de ta mere, c'est triste.
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  lapetitelili972 le Dim 29 Juin - 23:07

je dois t'avouer que ton post m'a beaucoup emue et que je n'ai pu detacher mes yeux de celui ci ...... c'est vraiment du gachi .... Merci de nous faire partager toutes ces choses qui permetten, a moi en tout cas, de me remettre en question comme je le fais souvent !!!! merci encore ....
avatar
lapetitelili972
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2029
Date d'inscription : 13/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Etrange...

Message  LKR le Lun 30 Juin - 3:28

lapetitelili972 a écrit:je dois t'avouer que ton post m'a beaucoup emue et que je n'ai pu detacher mes yeux de celui ci ...... c'est vraiment du gachi .... Merci de nous faire partager toutes ces choses qui permetten, a moi en tout cas, de me remettre en question comme je le fais souvent !!!! merci encore ....

Tout d'abord c'est moi qui vous remercie de lire mes tartines avec pleins de fautes!
Je vous remercie de m'aider parce qu'en vous, je me remets en questions... tout le temps... il n'y a pas une minute sans que je pense à ce forum... je crois qu'il devait être associé à tous ce que je vis maintenant; mes contacts avec des adoptées coréennes de Belgique, un blog, une thérapie... les uns entrainent les autres et cela me permet de réapprendre tout doucement a essayer d'avoir une certaine distance, à essayer (ce que je n'arrive pas encore vraiment encore pour le moment) toutes ces informations, dobbées... c'est comme si je buvais de l'eau sans m'arrêter un seul instant... alors il arrive à un moment que vous vomissiez.
Mais vous savez que tout commence, la machine est en route et vous avez peur de l'arrêter... une force en vous est là, elle grandit un peu plus et vous savez que vous n'aurez qu'une seule chnace... pas deux.
Parce que c'est LE moment et qu'il est arrivé.
Cette après-midi je suis passée chez mes parents... ma mère était abstente et mon paa m'a ouvert la porte.
Il n'a rien dit mais j'ai compris que qq chose se passait ou s'était passé.
Il m'a dit en m'embrassant... "je vais voir un peu au jardin avec la puce, maman a mis qq chose pour toi dans le salon".
Et il est partit avec la puce qui parle et parle encore et encore (lol)
Et je l'ai vu... comme une grosse tache blanche sur cette table immaculée... IL était là... IL m'attendait.
MON DOSSIER si introuvable encore il y a qq jours!
Je suis restée là a le regarder sans oser le toucher.
Et je ne sais pas pourquoi je me suis a tourner au tour dela table... autour de lui avec qq chose dans le ventre qui fait mal et à la fois vous entraîne loin très loin de la réalité.
Je suis allée rejoindre mon papa et ma fille dans le jardin... et je me suis assise à côté de lui.
Le dossier en main.
J'ai demandé "pourquoi maintenant?"
Papa me répond "elle sait qu'elle t'as perdue depuis longtemps alors elle veut réparer qq chose, je crois"
On est resté là... à regardé ma fille et c'était étrange... pas envie de l'ouvrir comme envie de le faire.
Avant de partir je dis à papa "dis lui que c'est déjà fait depuis longtemps mais qu'elle reste ma mère"

On était dimanche 29 juin et je ne sais pas capable de vous dire combien de temps je suis restée chez mes parents, combien de temps j'ai regardé ce dossier et ce soir... cette nuit, je ne l'ai pas encore ouvert.
Il est là... sur ma table de nuit et j'ai peur... oui pour la première fois j'ai peur dece que je vais y voir ou ne pas trouver.
Je sais que ma mère est partie exprès pour ne pas voir ce dossier partir comme je sais qu'elle a attendu toute la soirée que je lui mette un sm (texto chez vous je crois)...
Pour la première fois de ma vie... j'ai qq chose qui m'appartient.
Pour la première fois, j'ai l'impression que qq chose va changer, bouger ou a déjà commencé... à mon insue.

C'est indéfinissable comme sentiment.
Je voulais juste vous le dire...
avatar
LKR
Pie
Pie

Féminin
Nombre de messages : 162
Age : 48
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://leesanscooper.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Espoir65 le Lun 30 Juin - 9:58

que d'emotions LKR. je suis contente que ta mere ai fait marche arriere et t'ai donne ce qui t'appartient, il y a eu deja tant de gachis entre vous, bien sur tout ne se repare pas mais au moins qu'elle puisse d'apporter le reconfort qu'une mere doit a son enfant.

ton dossier t'appartient tu l'ouvriras quand tu te sentiras prete, peut-etre que tu n'y trouveras pas reponses a tes questions mais symboliquement c'est quand meme ton histoire que tu tiens en main...
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  winnie1010 le Lun 30 Juin - 11:25

tu sais lkr ici c'est une petite famille, et un soutien mutuel il nous fait du bien a tous, les choses que nous arrivons pas à dir ont les ecri ici.

ta mère c'est qu'elle a été loing trop loing pour toi, a elle comprit qu'elle avait commit trop d'erreure c'est bien mais je ne pensse pas que cela puisse reparer, mais peut etre vous permettre de vivre un nouveau chapitre.

ton dossier tu le regarderas quand tu seras prete et c'est ce qui compte tu sais que tu peux trouver des bonnes ou de mauvaise chose, mais ce que tu vas y trouver est a toi, c'est ton histoire et ta verité.
avatar
winnie1010
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 1975
Age : 45
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Espoir65 le Lun 30 Juin - 12:27

Oui une vraie petite famille! mais aussi une liberte d'expression totale. LKR parfois en te lisant j'ai pris des claques en pleine figure ou une douche ecossaise, mais ca me permet surement de mieux me preparer dans mon role de maman adoptante.
Alors surtout ne te froisse pas de nos remarques peinees, je ne veux pas que tu mettes des gants pour ne pas nous blesser, ce forum est ici pour que chacun s'exprime. Les temoignages des adoptes nous apportent beaucoup aux parents adoptants, et j'espere qu'en nous lisant nous vous apportons aussi beaucoup en retour, du moins vous pouvez croire en notre bonne volonte et notre investissement pour le meilleur de nos enfants (leurs bonheur plus que le notre).
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mais qui suis je?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum