Un peu perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu perdue

Message  Raphy le Mar 5 Sep - 15:47

Me revoilà dans la vie active. J'ai pris du temps pour moi, pour me poser pendant une semaine..J'ai fait une session artistique avec de la danse contemporaine. ca m'a beaucoup aidé mais aussi chamboulé..car je me suis rendue compte à quel point le corps parle des souffrances de l'esprit. Je ne sais réélement mettre des mots sur tout ce que je vis mais mon corps a paraît il beaucoup exprimé. J'étais en quelque sorte libérée mais en meme temps j'avais cette difficulté toujours présente de ne pas pouvoir mettre de mot sur ce qui s'était passé. Là bas, j'ai commencé à avoir des problèmes pour manger. Mon corps parlait tellement que je n'arrivais plus à manger.

A present de retour dans ma vie et mon quotidien les difficultés ne se sont pas effacées ni atténuées. Je suis consciente que la danse et l'ecriture m'aident à exprimer ce que la parole ne peut faire.En revenant dans ma famille la barrière s'est remise face à moi et je n'arrive pas à parler..de tout ce que j'ai vécu et de tout ce que je ressents par rapport à ma mère et à mon adoption. en arrivant chez moi, sans plus de raison que cela, il m'arrive souvent d'être en colère...contre ma famille. Ca me fait mal de leur faire subir ce mal. Et puis mon alimentation est totalement chamboulée. Je ne suis pas anorexique mais j'ai de gros soucis avec la nourriture. Je mange et je me fais vomir, je ne mange pas ou tout au contraire je mange beaucoup et ne garde rien. Je suis un peu perdue je l'avoue.
Je n'accepte pas ce que je suis, mon corps, mon visage, ma couleur, moi...et pourtant dans la danse je n'ai plus l'impression d'etre dans un corps..
Si quelqu'un pouvait me guider..cela m'aiderait...
J'ai 20ans et je n'ai l'impression de n'être personne...
avatar
Raphy
Débutant(e)

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 31
Localisation : nord
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  Espoir65 le Mar 5 Sep - 17:34

Raphy, il y a beaucoup de souffrance en toi, je ne sais que te dire mais il est certain qu'en mettant des mots sur nos emotions on arrive a mieux les gerer.as-tu pense consulter un psy a qui parler de tout ce que tu ressens.

Quelle est l'attitude de tes parents par rapport a l'adoption, sont-ils ouverts a la discussion? comment reagissent-ils face a ton malaise?
as-tu des freres et soeurs adoptifs?comment vivent-ils leurs situation et reagissent-ils par rapport a ta douleur?
je suis desolee de ne pas etre d'une grande aide, tu en as tellement besoin je trouve.

je suis de tout coeur avec toi
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  winnie1010 le Jeu 7 Sep - 11:37

raphy, relie bien ce que tu as écris par rapport a tes problème avec la nouriture
Je ne suis pas anorexique

Je mange et je me fais vomir

cela y resemble pourtan, il faut obsolument que tu arrives à parler, à un spy, une copine, trouve une personne ne reste pas avec ta souffrance, parler fait du bien, je le sait je le vie, ne te détruie pas
avatar
winnie1010
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 1975
Age : 45
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  lorlan le Jeu 7 Sep - 13:08

Raphy, je suis attristée de te lire et pourtant ce que tu écrit montre que tu peut etre aidée... Encore faut-il que tu le veuilles... Ce n'est en aucun cas un jugement, bien sur, juste la constatation de savoir qu'à certain moment il est dur de "poser les armes" et s'ouvrir, surtout quand on porte de la colère. Cette colère que tu diriges contre ta famille est surement déviée. Tu es en colère contre tant de chose et diriger cette colère contre tes proches est plus "facile" (je suis sure que tu comprends comment je le dis) et te permet de mieux la canaliser. Je ressens aussi que tu es en colère contre toi (colère de "faire subir cela à tes proches, colère aussi de tant de choses sur lesquelles tu ne sais, ne peut, mettre des mots). Tu sais, la culpabilité n'est jamais quelquechose de positif (oui, oui, je sais : facile à dire!!! Et je sais de quoi je parle Sad
Je comprend ce que tu as pu ressentir et exprimer en dansant. Faire passer son émotionnel dans le corps alors meme que l'on refuse d'en avoir un (se reconnaitre un corps quand on se refuse l'existence meme n'est pas chose aisée)... c'est le propre du timide qui fait du théâtre, du souffrant comme toi qui danse... Cela transcende et la souffrance et le SOI.
Pour ton rapport à la nourriture, je voudrai te faire réagir. Il est déjà bien que tu reconnaisses avoir un "problème" (meme si tu tempères en clamant d'emblée ne pas etre anorexique). L'anorexie a plusieurs visages, les troubles du comportement alimentaire encore plus : anorexie pure, boulimie... Autant de comportements à risque montrant un mal etre profond, une négation de soi-meme. J'ai une fille de 17 ans qui est passée par la case "anorexie", trois années durant : refus de la réalité (souffrance : la vie est trop dure), refus de grandir (la vie fait peur et mal), refus d'etre tout simplement... J'ai eu si peur de la perdre! faux d'ailleurs : il est terrible de dire quà un moment donné je crois que je m'étais résignée à la perdre (c'est terrible pour moi de reconnaitre cela) tant je me sentais impuissante. Seul un travail en thérapie a pu l'aider (meme si aujourd'hui encore elle n'a pas l'impression que cela a été le cas). Aujourd'hui, elle a 17 ans et demi. Elle est menue, toute petite (1m57) car ces trois années de privations ont brisée sa courbe de poids. Elle a toujours un rapport difficile à la nourriture mais dans l'ensemble elle va plutot bien. Comme toi, cela ne venait pas d'un désir d'esthétique lié aux fantasmes des magasines mais bien d'un mal-etre, d'une souffrance profonde. Je ne peut que t'encourager à solliciter une aide. Peut-etre une première démarche auprés de ton médecin traitant pourrait t'aider? Si tu le souhaite, tu peut communiquer avec moi en MP. Ma double expérience de maman adoptive et de maman d'une jeune fille présentant des troubles du comportement alimentaire peut peut-etre t'aider.
En tous cas, je te souhaite que ton chemin se fasse plus doux et pour reprendre tes mots.... Tu as 20 ans (les gens qui disent que c'est le plus bel age sont des idiots rassures-toi) et tu as l'impression de n'etre personne (là, je t'assures que personne n'est personne... Dis-toi que tu es "en devenir").
Affectueusement,
Lorlan

lorlan
Jacasse
Jacasse

Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 50
Localisation : 16
Date d'inscription : 03/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  Cécile le Jeu 7 Sep - 15:18

Je ne sais qu'ajouter à ce que les filles t'ont dit. En particulier lorlan
Je comprend ce que tu as pu ressentir et exprimer en dansant. Faire passer son émotionnel dans le corps alors meme que l'on refuse d'en avoir un (se reconnaitre un corps quand on se refuse l'existence meme n'est pas chose aisée)... c'est le propre du timide qui fait du théâtre, du souffrant comme toi qui danse... Cela transcende et la souffrance et le SOI.
entre autres car je souscris à tout ce qu'elle écrit...

J'ai eu moi aussi des problèmes autour de la nourriture. Trop, pas assez, se faire vomir. Sans que ce soit à proprement parler de l'anorexie, du moins telle qu'on nous la montre.
Comme le dit lorlan, je pense qu'il y a plusieurs faces à ce mal.
Il ne faut pas que tu le négliges. Et comme les filles, je t'encourage vivement à consulter, à t'ouvrir à une personne de ton entourage dont tu sais qu'elle pourra t'encourager à aller dans ce sens.
Car c'est bien là le premier pas souvent...

Manger est un besoin naturel...trop, ou pas assez témoigne d'une difficulté. Se faire vomir aussi.
Au fond de toi, tu le sais, n'est-ce pas ?

_________________
Cécile, adoptée...et maman de study Léa, Nathan, queen Alice, flower Juliette et Marie
avatar
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 41
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  Raphy le Mar 19 Sep - 18:50

Je ne sais vraiment par quoi commencer à part par vous remercier du temps que vous avez pris pour me repondre. J'ai été suivi 5 ans par une psy. Et aujourd'hui je sature d'avoir l'impression d'être malade.. Alors j'ai décidé d'arreter. Certe, j'ai toujours mes problème avec l'adoption, la nourriture et cette colère. Mais un ami m'a dit que je devrais vivre avec cela à vie..car le problème est là: être adoptée je ne le vis pas bien du tout car je culpabilise de vivre..et malgré ces années de consultation c'est toujours en moi...
Ma famille m'a troujours parlé de mon adoption mais j'ai toujours fermé mes oreilles. J'ai fait semblant 17 années durant et un jour j'ai dégringolé à force d'encaisser. Maintenant je fais des hauts et des bas...comme les grand huit. Je suis à une periode où je vascille sur mon fil comme le funambule!...
Je suis etudiante infirmière..ce qui est amusant car en fait c'est peut etre moi qu'il faudrait soigner avant les autres. Alors quand je dis que je ne suis pas anorexique je pense en etre sure. J'ai certes des hauts et des bas avec "la bouffe" mais bon.. cela fait tellement longtemps que le bouffe et moi ne nous entendons pas que j'en ai l'habitude....un peu trop, pas du tout, vraiment trop, un peu..
Un peu comme "un peu beaucoup à la folie pas du tout..."
Enfin bon..je suis mal car je culpabilise de vivre. Mais en meme temps je me dis que je ne peux plus essayer d'enf finir avec ma vie car ayant tenté déjà plusieurs fois je suis encore là..alors je suppose que c'est ma destinée malgrè le fait que cela me soit très difficile à vivre...
Je ne sais pas me projetter dans l'avenir, je ne vois pas d'issue, je ne me vois pas etre mariée car je ne vois personne m'aimer. Chaque personne avec qui j'ai été ne m'aimait pas mais profitait de moi plus par désir que par amour. Je me laisse faire car de toute facon je me fais du mal de toutes les facon possibles. Je l'analyse maintenant mais dans la vie cela est dur car je ne comprends pas tout....

Je suis seule adoptée et rencontrer de face à face d'autres adoptés me fait peur..mais je ne sais pourquoi..
Je ne sais vraiment pourquoi j'ecris ce soir mais je voulais vous repondre..
j'espere ne pas vous avoir ennuyé...
avatar
Raphy
Débutant(e)

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 31
Localisation : nord
Date d'inscription : 16/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  winnie1010 le Mar 19 Sep - 21:44

raphy, tu n'es pas malade, tu es comme tout le monde, certe tu as une diférence avec comment dire le moule (un papa une maman) toi tu en à deux de chaque, ta mère de naiscance à prie cette désition pour son bien et le tien tu ne peux pas changer ton histoire, mais accepter de vivre avec. si tu gères tes problème de nouriture c'est supers, un jours tu trouveras ton prince
avatar
winnie1010
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 1975
Age : 45
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  lorlan le Mer 20 Sep - 1:11

Raphy, tu n'ennuies personne ici... au contraire car ce lieu est avant tout un lieu d'échange en dehors de tout jugement... Juger quoi d'ailleurs? La souffrance?
C'est drôle que tu sois infirmière. L'an passé j'ai monté un outil pédagogique avec un groupe d'élève de l'école d'infirmiers de mon département. Projet en partenariat avec la médiation territoriale de la santé mentale. Il s'agissait de formater et conceptualiser un outil pédagogique visant à prévenir la dépression chez l'étudiant. Cet outil a été validé et reconnu d'utilité publique en janvier dernier. Il est depuis utilisé dans les facs, lycées et autres structures de la région poitou-charente. J'aurai bien aimé t'avoir sur le projet. En effet, les élèves infirmiers investits ont dit avoir beaucoup appris sur eux et certains ont vu se débloquer quelquechose en eux.
Ta blessure est toute légitime mais je m'insurge quant à ce que t'a dit cet ami! Je refuse de penser que tu "dois vivre avec" ta problématique à la nourriture.
Quand je parle d'aide, je n'évoque pas que le réseau psy mais aussi les modules de connaissance de soi et les thérapies paralèles type "art thérapie" ou groupe de parole qui sont encore mal connues.
Je te souhaite d'arriver à avancer et de trouver ton vrai chemin.

lorlan
Jacasse
Jacasse

Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 50
Localisation : 16
Date d'inscription : 03/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  Elise le Mer 20 Sep - 8:12

Moi aussi j'ai eu des problèmes avec la nourriture (tombée à 37 kg...) Et mes parents autour ont fait comme d'habitude : semblant de ne rien voir...

Ce que tu décris, c'est de l'anorexie, ou en tous cas, une forme d'anorexie-boulimie... Pas facile de s'en ouvrir aux autres, repliée sur toi-même dans ton coin...

N'as tu pas quelqu'un en qui tu aies confiance pour en parler ? Pas forcément quelqu'un de très proche. Parfois, il est beaucoup plus facile de parler à une personne qui n'est pas un intime...

Bisous à toi et on est toutes ici là pour toi.

Elise
avatar
Elise
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 1070
Age : 42
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  Cécile le Mer 20 Sep - 11:55

Tu ne nous embêtes pas du tout !! Le forum est là pour ça aussi...

Ce avec quoi tu devras composer toute ta vie..c'est l'abandon. Oui, ça je pense qu'on ne peut pas s'en défaire comme d'une vieille peau. Mais je suis persuadée que ce n'est pas toujours une plaie qui saigne, ou qui suinte...
Pour cela, il faut se faire aider. Je ne pense pas qu'on puisse y arriver seul, du moins qd on atteint un tel niveau de souffrance.
C'est pourquoi je rejoins les filles qui te conseillent de t'ouvrir aux autres.

Ce n'est pas parce qu'il ne s'est rien passé avant que ça ne peut pas évoluer maintenant.
La 1e fois que j'ai vu un psy..j'avais 16 ans...et à cette époque, il était impossible pour moi de rencontrer certaines choses...et j'ai mis du temps...j'ai 30 ans...
Autrement dit, il ne faut pas baisser les bras, on mérite de se porter secours. Rompre avec la fatalité. Et ce juste pour toi.
Pas pour arrêter de "gonfler les autres", mais bien parce qu'on se prend en compte, qu'on reconnaît que quelque chose ne va pas..et qu'on veut s'aider à aller mieux.
Tu seras toujours la bienvenue ici...que tu ailles mieux ou que tu désespères. Tu n'es pas seule.

_________________
Cécile, adoptée...et maman de study Léa, Nathan, queen Alice, flower Juliette et Marie
avatar
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 41
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  gwladys le Sam 13 Oct - 17:58

Raphy,

J'ai des soucis avec la nourriture aussi. Je suis anorexique depuis l'age de 13 ans environs. Mais je ne m'en suis rendue vraiment compte de mon état, il y a seulement 1 an, quand j'ai du aller faire un sejour a l'hopital. Ma famille et les amis de l'epoque le voyaient, ils me le disaient, mais moi je ne voulais rien savoir. Si tu veux que l'on en parle, il n'y a aucun probleme. Tes Troubles alimentaires, ça semble être de la boulimie et de l'anorexie en même temps, mais avec une tendance vers l'ano.
Ce qui est dejà bien c'est que tu as conscience que tu as des pb avec ton alimentation. Tu devrais aller voir ton medecin, qui t'orienteras vers des specialistes, car sache que c'est dangereux, et que lorsque l'on va trop loin, les sequelles sont parfois irreversibles. Pour ma part, j'ai eu de la chance. Le medecin responsable du service dans lequel j'étais à dit à ma mère "Votre fille est depressive et anorexique, elle se laisse mourrir et si elle continue dans cette voie, je pense qu'elle va y arriver", et quand j'ai vu ma maman pleurer, j'ai réaliser.

voilà.
prend soin de toi
avatar
gwladys
Débutant(e)

Féminin
Nombre de messages : 28
Age : 32
Localisation : lyon
Date d'inscription : 09/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu perdue

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum