A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  lulu594 le Lun 6 Nov - 22:19

Bonjour à toutes, sunny

A quel âge faut-il dire à son enfant la vérité, et notamment qu'il ne vient pas du ventre de la maman adoptive ? confused

Moi, je devais avoir 5 ans, lorsque je l'ai compris, et j'ai dis à ma maman donc j'ai 3 mamans : Toi, la dame et Marie (jésus) !
Apparemment cela ne m'avait pas trop perturbée, mais j'avais déja compris quelque chose...
Quelque fois, des parents, pour rendre plus acceptable la vérité, disent que les parents de naissance sont morts, comme cela ça les effacent....

Pour moi, cette annonce à cheminée, et m'a réellement posée problème à 16 ans.... Beaucoup de questions sans réponses, je ne me voyais aucun de trait de ressemblance avec mes parents, et m'en imaginais avec mes géniteurs ! Puis vers 18 ans, des dépressions, un mal être, bref la vie prend un gout amer.... confused

Puis a 24 ans des retrouvailles et le début d'une histoire..........

et aujourd'hui à 33 ans, un bien être qui s'installe !
J'y croyais plus...........

Merci


Dernière édition par le Mer 8 Nov - 14:18, édité 2 fois
avatar
lulu594
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 1375
Age : 44
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 19/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Cécile le Mer 8 Nov - 13:10

Ben..moi je l'ai toujours su !
Je veux dire qu'au milieu du petit chaperon rouge et autres petit poucet, on me racontait mon histoire. Je n'ai donc aucun souvenir du moment de la "révélation"...
Mais peut être que je l'ai occulté...puisque de toutes façons, par la suite je n'ai absolument pas pris conscience de l'abandon. Ma mère bio était "une dame", qui m'avait confiée à l'adoption et j'avais eu de la chance qu'elle m'abandonne vite !!!
Je ne voyais l'adoption que sous cet angle (l'adoption)...et ce déni a duré longtemps....très certainement jusqu'à la naissance de mon 1e enfant peu avant mes 20 ans donc...!
Là j'ai réalisé que moi aussi j'avais été dans un ventre et que ce ventre n'était pas devenue ma mère, que j'avais vécu cet arrachement... C'est là que j'ai intellectualisé l'abandon...en regardant ma fille, peu après sa naissance et en me disant quà son âge je n'avais pas de maman...mais le chemin a été encore long avant de me réapproprier mon histoire...

Alors ado, je me débattais dans une paroi en verre...comme un papillon qui se fatigue mais qui se heurte constament à ces parois invisibles...
Je ne comprenais pas pourquoi les autres y arrivaient et pas moi. Quelque chose fonctionnait chez les autres, et dysfonctionnait chez moi ! Je m'en sentais coupable...je n'étais pas à la hauteur...je n'étais pas aussi bien qu'il fallait...je me sentais "faible" et n'avais pas d'estime pour moi.

Je pense qu'il faut raconter à son enfant son histoire tout de suite et le laisser libre de ses sentiments, lui laisser exprimer son désarroi, son chagrin ou sa colère de n'avoir pas pu être l'enfant de sa mère. ça me paraît essentiel dans sa construction. Il faut qu'il passe par cette étape de deuil nécessaire à son équilibre futur. Même si cela place ses parents dans une impuissance terrible..."mon enfant souffre, et je n'y peux rien"...se dire "mon enfant souffre, et même s'il a mal, je sais que c'est bien pour lui. je peux l'accompagner, l'aider à s'approprier ce vécu" et si on n'y arrive pas (parce que c'est dur !! Bien sûr que c'est dur !!!) se faire aider...
Ce n'est pas parce que notre enfant souffre qu'il ne nous aime pas, qu'il nous rejette...nous sommes ses parents, et sa douleur ne nous appartient pas.

A un autre niveau, je le vis avec Léa, qui à travers le divorce et la séparation d'avec son père a rencontré "sa perte" et la peine qui va avec...A moi de l'accompagner. Ce n'est pas parce qu'elle me dit "mon père me manque", qu'elle me dit "je m'en fous de toi". Je peux l'encourager, et même la féliciter de pouvoir l'exprimer.
Le pincement que je ressens de ne pas "suffire"...c'est mon problème d'adulte...c'est à moi de faire avec...j'ai les moyens de le faire, parce que je suis adulte...

_________________
Cécile, adoptée...et maman de study Léa, Nathan, queen Alice, flower Juliette et Marie
avatar
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 41
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

un âge ???

Message  nadette le Jeu 16 Nov - 0:11

bonsoir,
je ne crois pas qu'il y ait d'âge pour dire les choses parce qu'à mon avis, les choses doivent se dire tout de suite, dès l'accueil et ce, quelque soit l'âge de l'enfant.
ensuite, effectivement, au détour d'une histoire, d'une question, on racontre, on déroule ce qu'on sait, avec les mots adaptés... l'enfant entend même s'il ne comprend pas tout immédiatement.
exemple de mon fils qui sait depuis toujours qu'il est adopté, qu'il a été porté dans le ventre d'une autre mère, qui a 5 ans, qui sait qu'il vient du guatemala et que sa mère de naissance est décédée (ce n'est pas une invention !!). Ce soit, avec son baby sitter qui me rapportait une conversation entre mon fils et lui :
mon fils : "tu sais que je suis marron ?"
babysitter : "ben oui"
mon fils "et toi, tu es tout blanc"
bbstt : "ben oui"
la discussion s'est donc poursuivie avec moi :
moi : "tu sais pourquoi tu es marron ?"
mon fils : "non"
moi "tu sais que tu es nés de parents qui venaient du guatemala"
lui "ben, oui, mais tu n 'es pas marron et papa non plus..."
moi "mais on ne vient pas du guatemala"
lui "ah bon ??? et Gwendale, elle est marron !!
moi "oui, elle est née de parents du guatemala et au guatemala, tout le monde est marron"
"ah bon, je savais pas"...
et pourtant, il savait puisque c'est une conversation qu'on a déjà eue... comme il sait qu'il est adopté, comme il sait qu'il a une mère de naissance qui n'est pas moi... mais les choses ont besoin d'être dites, redites et réexpliquées, jusqu'à ce qu'un jour, enfin, il comprenne... et probablement qu'à ce moment-là, ça sera un vrai choc parce qu'il prendra conscience de la réalité dans toute sa dimension douloureuse...
alors, oui, c'est en disant les choses, dès le début et par retours réguliers lorsque des questions se posent que l'enfant peut s'approprier son histoire...
ne pas attendre de faire une "REVELATION", comme c'était le cas par le passé !!
bien à vous,
nadette bavarde ce soir !!

nadette
Loquace
Loquace

Nombre de messages : 89
Localisation : nantes
Date d'inscription : 24/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://adoptionsanstabou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Maria le Jeu 16 Nov - 18:41

J'ai dans mes connaissances des personnes qui ont appris qu'ils étaient adoptés à un âge avancé, 20-30 ans. Il s'agit bien sur d'adoptés invisibles. Une personne en particulier l'a appris en rangeant les affaires après le décès de sa mère. Là pour le coup, c'était trop tard pour les explications.

L'enfant adopté invisible, même si sa condition ne se voit pas sur lui, "sait toujours tout", donc si on n'a pas la force de lui dire pour ne pas le "blesser' (alors qu'il est clair que c'est soi-même qu'on veut protéger), il développera un tas de névroses et finira de toutes façons par savoir.

L'enfant d'adoption internationale voit qu'il ne ressemble en rien à ses parents. Il serait donc idiot d'attendre pour lui expliquer cette différence qui ne risquerait de l'eloigner au lieu de "l'épargner".

Un enfant est capable de comprendre l'essentiel dès sa naissance.

Lorsque vous adoptez, vous récuperez un enfant avec une plus grande sensibilité qu'un enfant naturel, car il est contraint de deviner ce qui se passe autour de lui pour assurer sa survie.

Il faut donc constamment être à l'écoute de ses besoins de "vouloir savoir" ; il y a des moments il veut savoir et il attrapera la perche tendue, il y a des moments où on a envie de lui raconter, mais qu'il nest pas prêt ce jour là et il faut le laisser tranquille.

Cela tient peu de choses, mais même si on a une impression d'être à côté de la plaque (ce qui arrive à tout le monde !), le plus important reste l'écoute, de transmettre la vérité que l'enfant peut entendre et de lui souligner à quel point on l'aime.
avatar
Maria
Jacasse
Jacasse

Féminin
Nombre de messages : 106
Age : 54
Localisation : Wwoofing
Date d'inscription : 04/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Samy le Lun 14 Jan - 4:07

je pense qu'il faut annoncer à son enfant la vérité le plus tôt possible
Cela lui permettra de se construir petit a petit et de poser des questions qu'en il le souhaitera.
Plus tard il connaitra la vérité et plus dur et long sera le chemin de la construction de soi
avatar
Samy
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 4194
Age : 31
Localisation : PICARDIE, FRANCE
Date d'inscription : 10/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

parler

Message  didinebzz le Dim 15 Juin - 14:14

je suis pour parler de l'histoire de ma fille tout de suite
je lui explique tout
elle 2 mois et 3 semaines
je lui parle enormement
avatar
didinebzz
Loquace
Loquace

Féminin
Nombre de messages : 64
Age : 46
Localisation : saint priest sous aixe
Date d'inscription : 13/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  laetitiat3 le Lun 16 Juin - 1:00

un passage rapide pour donner mon point de vue , pour moi il n'ya pas d'age, Suspect l'adoption fait parti de notre vie, notre histoire de famille , alien alors on a pas besoin de s'etaler mais on peut en parler des le debut, je prefere que mes enfants sache depuis toujours qu'ils ont etat adopte et puis basta , ce n'est pas un jour qu'il doit le decouvrir.
mathys m'a deja interpeller de son petit age, en lui prenat le bain il me dit!: maman j'ai trop manger de chocolat et moi ah bon chez nounou, mais non maman regarde mon ventre mon penis et mes mains sont tout en chocolat!!!!
cherry Basketball
avatar
laetitiat3
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 569
Age : 37
Localisation : berat (31)
Date d'inscription : 29/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Espoir65 le Lun 16 Juin - 9:55

Laetitia ton anecdote est mignonne je trouve.

je pense aussi qu'il faut raconter l'adoption depuis le debut, comme l'histoire de la famille. mais je tiens compte du temoignage de Cecile, l'adoption n'est pas que notre belle histoire de famille et d'amour.. c'est aussi une douloureuse dechirure, une injustice de la vie, une blessure a notre enfant et ca c'est plus difficile a dire. Je ne sais pas si, les mamans adoptives, se sont deja trouvees face a cette facette de l'histoire avec leurs enfant et comment ca se passe.
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  saskia le Lun 16 Juin - 13:59

Je prehande un peux cette debut... nos puces 5 et 3 ans le sais deja, notre AS les prepare avant leur arriver en france, mais je souhait leur parler aussi moimeme bien evidament.
Nous avons rdv chez le Pedo Psy donc le 17-7 et je suis ravi, car elle a surement des opinion, des question et des idee laquelle nous avons meme pas encore trouver (meme si on prepare comme tout les future papa et maman aux mieux leur arriver)

Le plus important et de jamais mentire.
avatar
saskia
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 3645
Age : 52
Localisation : Allier (03) 06 60 23 28 14
Date d'inscription : 15/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Elise le Mar 17 Juin - 7:33

Saskia, je débarque...

Tu as eu un apparentement ? Waouh !!! C'est génial !!!

Sinon, pour en revenir à la discussion du post, j'en ai déjà parlé à Satine (encore hier). Sauf qu'elle n'a que 2 ans et demi et qu'elle ne comprend pas trop le concept d'"adoption" encore...
avatar
Elise
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 1070
Age : 42
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Espoir65 le Ven 20 Juin - 8:50

Saskia, tu peux nous raconter ton rv avec la pedo-psy, il y aurait peut-etre de bons conseils pour nous aussi.

holylola, peux-tu nous dire comment sa se passe dans ce chapitre avec Satine, tu attends ses questions pour entamer le sujet ou tu en prends l'initiative? utilises-tu des livres pour enfants sur l'adoption?
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  saskia le Ven 20 Juin - 16:03

Oui biensure Espoir. Notre rdv et le 17 juilliet, donc apres, je vous explique comment ca se passee, et surtout les conseille que elle nous a donner pour mieux acceuilire nos deux puces.

rdv le 17-7 Wink I love you
avatar
saskia
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 3645
Age : 52
Localisation : Allier (03) 06 60 23 28 14
Date d'inscription : 15/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Elise le Ven 20 Juin - 21:51

Espoir65 a écrit:Saskia, tu peux nous raconter ton rv avec la pedo-psy, il y aurait peut-etre de bons conseils pour nous aussi.

holylola, peux-tu nous dire comment sa se passe dans ce chapitre avec Satine, tu attends ses questions pour entamer le sujet ou tu en prends l'initiative? utilises-tu des livres pour enfants sur l'adoption?

Elle adore les livres, mais je ne force pas le trait concernant les livres sur l'adoption. Elle n'intègre pas entièrement cette notion je pense. Et puis souvent, j'ai l'impression que les enfants adoptés rejettent un peu ces albums. Elle ne pose pas encore de questions sur le sujet. Je lui dis qu'on est venu la chercher en Chine pour être son papa et sa maman etc. Disons que je ne l'assomme pas avec ça mais que de temps en temps, je lui en parle. On regarde les photos d'elle à l'orphelinat, du voyage...

Les albums sur l'adoption, c'est souvent trop "direct". Je crois que les enfants peuvent être mal à l'aise avec ça. C'est plus facile de leur faire apprécier une histoire qui parle d'adoption mais de manière un peu "détournée" comme "Une maman pour Choco" par exemple...
avatar
Elise
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 1070
Age : 42
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  saskia le Ven 20 Juin - 22:50

Désole Elise, je te pas repondu encore a ton mail, mais ca arrive bientot, je te raconte touttttttttt.

Comme Elise, Un maman pour choco, jolie livre douce, il et dans le placard deja I love you
Mais dans la même style il y a d'autre. Mais je pense les livre dépend aussi l'age des enfants adopter. Un maman pour choco et vraiment pour les tout petite je trouve. Je pense pour ma Leatitia j'ai besoin autre chose.

Je suis content d'avoir le rdv avec notre psy et as car elle sont surement des conseille tres precieuse (carnet et deja prête)
avatar
saskia
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 3645
Age : 52
Localisation : Allier (03) 06 60 23 28 14
Date d'inscription : 15/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  lapetitelili972 le Lun 23 Juin - 15:47

je suis tout a fait d'accord avec le fait qu'il ne faut pas le cacher a son enfant .... moi je l'ai toujours su et quand l'adoption était sur le point de se faire, ma nourrice chez qui j'étais placé m'a tout expliqué ! je me souviendrai toute ma vie de cette discussion ce qui fait que les choses se sont faites en douceur ! pourtant au moment de l'adolescence j'étais complement perdu et tout me faisait du mal .... au fond je men voulais dexister parce que j'étais en pleine depression mais aujourd'hui ça va mieux depuis que j'ai retrouvé ma famille et que je sais qui je suis !!!!
avatar
lapetitelili972
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2029
Date d'inscription : 13/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Samy le Lun 23 Juin - 15:51

Pour moi il ne faut pas le cacher a son enfant car plus tard il le decouvre et plus dure et la construction de son avenir et de soi.
Je sais de quoi je parle.
Mais bien sur l'enfant ne comprendra pas au debut de quoi l'on parle car trop jeune mais apres en grandissant il se souviendra et ce sera plus facile pour lui d'avancer.

le handicap sera mmoins important que de ne pas savoir.
Il est deja assez difficile de vivre avec un tel poid dans le coeur.
donc je suis pour dire la verité au plus vite
avatar
Samy
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 4194
Age : 31
Localisation : PICARDIE, FRANCE
Date d'inscription : 10/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  didinebzz le Lun 23 Juin - 16:37

samy2711 a écrit:le handicap sera moin important

pourquoi parler de handicap???
avatar
didinebzz
Loquace
Loquace

Féminin
Nombre de messages : 64
Age : 46
Localisation : saint priest sous aixe
Date d'inscription : 13/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  winnie1010 le Lun 23 Juin - 22:27

je pensse que samy appelle handicap la blessure de l'abandon, car c'est une blessure qui peut etre soulagé mais pas guérit ou très rarement .

un enfant qui ne connait pas son histoire est bancal.
avatar
winnie1010
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 1975
Age : 45
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  saskia le Lun 23 Juin - 22:30

Un enfant, tout enfant et tout personne a le droit de savoir ou il viens. Cacher la vérité a un enfant c'est quelque part voler son histoire.
avatar
saskia
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 3645
Age : 52
Localisation : Allier (03) 06 60 23 28 14
Date d'inscription : 15/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ok

Message  didinebzz le Lun 23 Juin - 23:08

le mot handicap m'a frapper
pour ma fille je ne crois pas que je parlerai d'handicap
je dirai histoire differente


dans ma famille
j'ai ma demi soeur qui a vecu dans la honte dans le mensonge mon pere ne l'a jamais reconnu et à l'epoque.....
donc sa pour ma fille je ne veux pas de secrets de tabous mais pas envie non plus de lui rabacher tous les jours
comme moi je n'ai pas envie qu'on me rabache tous les jours ma sterilite
avatar
didinebzz
Loquace
Loquace

Féminin
Nombre de messages : 64
Age : 46
Localisation : saint priest sous aixe
Date d'inscription : 13/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Espoir65 le Mer 25 Juin - 21:13

l'adoption n'est pas un handicap en effet, mais la blessure de l'abandon peut l'etre si la personne adoptee ne la soigne pas, il doit prendre soin de son vieux bebe, recoler les pieces du puzzle, faire la paix avec soi-meme souvent... enfin un long travail sur soi-meme qui est souvent tres douloureux
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Cécile le Jeu 26 Juin - 14:51

comme moi je n'ai pas envie qu'on me rabache tous les jours ma sterilite
Oui, mais là c'est ton choix...il t'appartient entièrement - tu es libre de le dépasser, de te plaindre, de le refouler, bref, d'en faire ce que tu veux/peux...

Pas ta fille.

L'adopté ressent pour ses parents très fréquemment une dette, parce qu'ils l'ont tiré du ruisseau, sauvé de la misère..que sais-je ?? Ils lui ont donné une famille, bref....il y a cette idée plus ou moins marquée qu'ils lui ont porté secours, en tous cas, ils ont été là, où d'autres font défaut...

Cette dette empoisonne la vie de l'adopté la plupart du temps, elle l'enchaîne........

On peut trouver ça bien en tant que parent (chouette, il est à moi rien qu'à moi !!)... mais au fond, c'est très égoïste, non ?
Etre parent, ce n'est pas posséder un enfant...je crois qu'on n'a pas le droit de réduire une personne à cette fonction : tu es ma fille/mon fils..

Bien des adultes sont prisonniers de cette relation, sans avoir été adopté.
L'adopté en plus a à gérer sa dette vis à vis de ses parents...et observez autour de vous, écoutez les, les adoptés, vous verrez, c'est quasimment une constante chez eux. C'est dommage ...

L'abandon est une fracture dans la vie d'un enfant, quel que soit son âge. C'est une fragilité.
Tant qu'il n'a pas travaillé cette blessure, qu'elle soit larvée, lancinante, c'est comme un volcan en sommeil et oui c'est un handicap.
Alors après c'est un pari, si ton enfant vit dans le déni, ben ...ça peut ne jamais se réveiller - "ça peut.." mais si ça.... justement ?? Et à mon avis, plus c'est tard, pire c'est, plus les répercussions sont énormes dans la vie de l'adopté.
Que tu te réveilles à 12/13 ans, à 20, à 40, voire plus, à mon avis, ce ne sont pas les mêmes conséquences...

_________________
Cécile, adoptée...et maman de study Léa, Nathan, queen Alice, flower Juliette et Marie
avatar
Cécile
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2012
Age : 41
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 18/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsdelacigogne.bbactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

certes

Message  didinebzz le Jeu 26 Juin - 18:01

certes je lis bien ce que tu ecris cecile
je ne veus pas en faire une enfant à part
nous allons l'elever avec la difference qui fait qu'elle est adoptée avec ces données mais sans pour autant le lui rabacher

au fait cecile la sterilite le parcours de l'adoption et compagnie ce n'est pas un choix pour ma part
je suis née avec une difference anatomique qui m'empeche à jamais d'avoir un enfant
à ce sujet là je n'ai jamais eu le choix j'ai subi et je sais bien que piur toute difference il faut panser la blessure pour vivre bien
en l'occurence là c'est l'arrivée de ma fille qui le panse mais je ne veux pas qu'elle le vive comme cela
avatar
didinebzz
Loquace
Loquace

Féminin
Nombre de messages : 64
Age : 46
Localisation : saint priest sous aixe
Date d'inscription : 13/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Elise le Jeu 26 Juin - 21:49

Cécile a écrit:
comme moi je n'ai pas envie qu'on me rabache tous les jours ma sterilite
Oui, mais là c'est ton choix...il t'appartient entièrement - tu es libre de le dépasser, de te plaindre, de le refouler, bref, d'en faire ce que tu veux/peux...

Pas ta fille.

L'adopté ressent pour ses parents très fréquemment une dette, parce qu'ils l'ont tiré du ruisseau, sauvé de la misère..que sais-je ?? Ils lui ont donné une famille, bref....il y a cette idée plus ou moins marquée qu'ils lui ont porté secours, en tous cas, ils ont été là, où d'autres font défaut...

Cette dette empoisonne la vie de l'adopté la plupart du temps, elle l'enchaîne........

On peut trouver ça bien en tant que parent (chouette, il est à moi rien qu'à moi !!)... mais au fond, c'est très égoïste, non ?
Etre parent, ce n'est pas posséder un enfant...je crois qu'on n'a pas le droit de réduire une personne à cette fonction : tu es ma fille/mon fils..

Bien des adultes sont prisonniers de cette relation, sans avoir été adopté.
L'adopté en plus a à gérer sa dette vis à vis de ses parents...et observez autour de vous, écoutez les, les adoptés, vous verrez, c'est quasimment une constante chez eux. C'est dommage ...

L'abandon est une fracture dans la vie d'un enfant, quel que soit son âge. C'est une fragilité.
Tant qu'il n'a pas travaillé cette blessure, qu'elle soit larvée, lancinante, c'est comme un volcan en sommeil et oui c'est un handicap.
Alors après c'est un pari, si ton enfant vit dans le déni, ben ...ça peut ne jamais se réveiller - "ça peut.." mais si ça.... justement ?? Et à mon avis, plus c'est tard, pire c'est, plus les répercussions sont énormes dans la vie de l'adopté.
Que tu te réveilles à 12/13 ans, à 20, à 40, voire plus, à mon avis, ce ne sont pas les mêmes conséquences...

J'adhère trop à ce que tu écris Cécile. Décidemment, j'aime te lire. Tu expliques si bien les choses, c'est fou...

La "dette" dont tu parles, c'est réellement TOUS les enfants adoptés qui l'éprouvent ? Est ce du à l'attitude des parents ? Est ce évitable ? Sinon, comment faire pour minimiser ce sentiment ? Je ne veux surtout pas que Satine éprouve ça. Je ne l'ai pas sauvée. Je ne ressens rien de tout cela vis à vis d'elle. Je ne veux pas qu'elle ressente ça vis à vis de nous...

Bisous

Elise
avatar
Elise
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 1070
Age : 42
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Espoir65 le Jeu 26 Juin - 23:44

Moi aussi j'aime te lire Cecile car effectivement tu exprime bien les ressentis.

Je pense qu'il faut repeter a l'enfant combien nous avons de la chance de l'avoir car finalement c'est lui qui nous rend mere, alors il comprendra que nous aussi on a une dette envers lui et on sera quitte tous les deux.

Quand a la sterilite ce n'est un choix pour aucune d'entre nous, mais notre choix c'est d'en faire notre deuil, de nous assumer pleinement, de tourner la page et de fonder une famille autrement. ca c'est notre choix
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel âge, faut il annoncer à son enfant la vérité ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum