article: adoption, 6idees recues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

article: adoption, 6idees recues

Message  bounty le Lun 8 Jan - 11:39

la aussi article interessant pour lancer des debats.

L’ADOPTION : EN FINIR AVEC 6 IDEES REÇUES"

Idée reçue n°1 : L'adoption, une merveilleuse aventure

Le difficile parcours qu'est l'adoption demande une telle énergie que les parents, souvent, ne tiennent bon qu'en idéalisant la venue de l'enfant tant espéré. Or, comme avec la procréation, la joie d'accueillir un enfant se double d'un bouleversement du foyer. L'enfant doit trouver ses marques, et il ne se comportera pas
toujours comme le trésor imaginé. "C'est une filiation particulière qui comporte des risques qu'il faut savoir évaluer, met en garde Pierre Lévy-Soussan, pédopsychiatre. Aller chercher un enfant en s'imaginant qu'il n'attend que vous, c'est reporter son propre désir sur lui. On parle beaucoup des origines mais l'origine psychique est la plus importante. Il ne faudrait pas que les parents mettent sur un piédestal cette forme de filiation en compensation. L'adoption est une aventure à risques.

Idée reçue n°2 : Un bébé, c'est tellement mieux

Loin d'être une page blanche, un nourrisson a déjà une histoire. A moins de 6 mois, les risques de maladies, les traumatismes subis avant et après la naissance sont difficiles à déceler. "Tous les parents ne peuvent pas assumer ce degré d'inconnu ni pouponner, souligne Pierre Lévy-Soussan. Pour un enfant de 4, 5 ou 6 ans, on dispose souvent de plus de renseignements sur son état physique et psychique." Autre avantage : dès 3 ans, l'enfant partage son adoption ... et adopte aussi des parents. Et,à l'adolescence, lzes choses seront plus naturelles à expliquer.

Idée reçue n°3 : Mieux vaut garder son prénom d'origine :

Et si ce prénom lui avait été donné par la directrice de l'orphelinat ? L'important est le prénom choisi par l'adoptant, qui s'inscrit dans sa propre histoire familiale. "Ne pas changer son prénom de départ, le laisser décider, c'est ne pas assumer le geste d'adoption, assure Pierre Lévy-Soussan. Certains parents me disent que ce n'est pas à eux de choisir, qu'il choisira plus tard. Mais aucun enfant n'a le choix ! Au contraire, cette attitude le met dans une sorte de non choix difficile à assumer." D'ailleurs dès 3 ans, beaucoup d'enfants rejettent, souvent violemment, leur prénom d'origine. Respecter l'enfant c'est comprendre que ce prénom fait partie de son histoire pré adoptive et ne regarde que lui. Le lui garder en 2ème prénom est un bon compromis."

Idée reçue n°4 : On adopte peu d'enfants noirs en France

Faux : en 2004, sur un total d'environ 5 000 enfants adoptés en France, 4079 enfants étaient d'origine étrangère et plus d'un tiers étaient noirs (originaires d'abord d'Haïti, d'Ethiopie et de Madagascar). Environ un tiers des enfants proposés à l'adoption nés dans l'Hexagone sont métis ou noirs. "Il est absurde de dire que tel type d'enfant s'insère mal. L'insertion d'un enfant dépend d'un tout, de son histoire avant et avec ses parents de naissance comme de l'histoire de ses parents avant et avec lui. Tous les enfants ne peuvent pas aller chez tous les parents. Il faut que les parents puissent s'exprimer sur leurs affinités avec tel ou tel pays. Cela fait partie du chemin vers l'enfant, il faut le respecter. Plus vous allez forcer les choses, plus vous allez provoquer des problèmes."


Idée reçue n°5 : Il faut valoriser son pays de naissance

Cela peut être déstabilisant, sauf si l'on est toujours en contact avec ce pays, pour des raisons professionnelles par exemple : le lien n'est pas alors centré sur les origines de l'enfant. S'il ne manifeste pas d'intérêt pour son pays de naissance, mieux vaut éviter de le persuader que cet endroit est merveilleux uniquement parce qu'il y est né. "Respecter la culture du pays ne veut pas dire pratiquer un forçage culturel, explique Pierre Lévy-Soussan. Cela ne correspond à rien et trahit un sentiment de culpabilité chez les parents : on a transgressé les lois de la nature en allant chercher un enfant. En même temps, cela peut servir de masque : on remet l'enfant dans sa culture d'origine en ne s'appropriant pas les mécanismes de filiation qui ont amené cet enfant-là dans cette famille-là."

Idée reçue n°6 : Il voudra retrouver sa mère biologique.

Le cliché est tenace. Mais identifier n'est pas connaître. Savoir d'où l'on vient est indispensable pour se construire, connaître ses géniteurs est une autre histoire .... Les enfants adoptés sont loin d'éprouver tous le besoin viscéral de savoir qui les a mis au monde. "Dans notre société, on occulte le lien entre l'abandon et l'adoption, observe Pierre Lévy-Soussan. Il y a encore un énorme tabou : admettre que ce n'est pas la biologie qui fait la filiation. L'abandon est, pour moi, une IVF, une interruption volontaire de filiation. Et plus cet acte est élaboré et préparé, plus ce sera facile pour la mère de naissance et l'enfant. Le délaissement (le fait d'être négligé) est bien plus difficile à assumer pour un enfant que l'abandon.

Docteur Pierre LEVY-SOUSSAN (pédopsychiatre)
Tiré du magazine "Psychologies" (mai 2005)
avatar
bounty
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 1138
Age : 48
Localisation : ancenis (44)
Date d'inscription : 30/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: article: adoption, 6idees recues

Message  Elise le Lun 8 Jan - 18:41

C'est aussi super intéressant Bounty. Ca permet de réfléchir.

Elise
avatar
Elise
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 1070
Age : 42
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: article: adoption, 6idees recues

Message  Espoir65 le Mar 9 Jan - 16:43

Je rebondis sur le 2. un bebe c'est tellement mieux.

Dans notre demande initiale nous avions mis de preference moins d'un an. J'ai ensuite lu que la periode de 6mois a 1,5 ans est une periode difficile pour l'attachement car c'est une periode ou le nourrisson prend concience de son "independance" par rapport a sa mere.
On m'a aussi dit qu'un enfant plus grand comprend et est conscient du deroulement de son adoption, ce qui facilite la creation de liens familiaux.

Je pensais pour ma part qu'au plus jeune il serait au mieux se ferait l'attachement. Je revise mes positions a present....

je reveindrai plus tard sur les autres themes.
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: article: adoption, 6idees recues

Message  Espoir65 le Mer 10 Jan - 16:28

mieux vaut garder le prenom d'origine

on a eu un long debat a ce sujet et tu as poste un article tres interessant de J. Lemieux, je ne vais donc pas m'allonger la-dessus. Ma decision dependra de l'enfant qu'on me proposera, de son histoire, l'histoire de son prenom, mais je pense qu'il aura un double prenom l'un choisi par nous l'autre d'origine. J'essayerai que le prenom d'origine ne tombe pas aux oubliettes jsuqu'a ce que l'enfant montre sa preference.
avatar
Espoir65
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Nombre de messages : 2440
Localisation : Athenes, Grece
Date d'inscription : 20/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: article: adoption, 6idees recues

Message  bounty le Jeu 11 Jan - 17:57

je rebondis moi aussi sur le 2
nos deux enfants ont 4 et 6 ans. le plus grand se rend compte de son adoption, j'entends par la qu'il ne fait pas que "subir", il participe aussi a sa facon a notre adoption mutuelle.
il profite, regarde, comprend et reagit.
j'avais beaucoup de doutes sur l'adoption d'un petit/grand, plus maintenant. si je devais mener une autre adoption ce ne serait pas un bebe.
avatar
bounty
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 1138
Age : 48
Localisation : ancenis (44)
Date d'inscription : 30/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: article: adoption, 6idees recues

Message  Chris67 le Jeu 11 Jan - 22:14

Merci Bounty voici un article très interessant.
Pour rebondir:
Nous aussi nous avons décider de choisir un prénom à notre futur enfant et de garder son prénom d'origine afin qu'il puisse un jour exprimer sa préférence. Si l'enfant est "grand" on lui laissera son prénom d'origine en 1er...

Pour ce qui est de l'âge en fait le fait de vouloir un bb pour moi c'est l'expression de mon "égoisme". j'aimerai tellement voir les 1ers pas de mon enfant, d'entendre ses 1ers mots, de le voir évoluer dans les 1ere étapes de sa vie, changer sa couche ... mais je sais que tout ça n'est pas le plus important pour notre construction familial Rolling Eyes

En ce qui concerne la recherche de sa maman biologique...pour moi c'est normal et nous l'aiderons. Ca doit faire parti de son évolution et de sa construction.

Christine
avatar
Chris67
Hors catégorie !
Hors catégorie !

Féminin
Nombre de messages : 755
Age : 45
Localisation : 67
Date d'inscription : 23/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: article: adoption, 6idees recues

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum